Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attention aux contrefaçons

Publié le par L'ours

Ça carbure sec, Avenue Duquesne, à Paris. A quoi, on ne sait pas trop, mais les cafetières bouillonnent. En cette riche et peu attrayante avenue, se trouve le ministère multicarte de la Santé, des Affaires sociales et des Droits des femmes.

Ici la ruche doit bourdonner de minuscules abeilles travailleuses occupées à dénicher des trouvailles pour que le citoyen se porte bien dans le meilleur des mondes, à moins que ce ne soit le génie de la reine elle-même qui lui ait soufflé cette idée essentielle. Interdire, avant même sa mise en vente, un genre de cigarette électronique au goût canadadraillesque de cannabis. Un ersatz de joint. Une pâle copie, puisque ce fallacieux e-joint ne contient pas de THC (tétrahydrocannabinol), molécule au caractère légèrement psychotrope, en français principe actif du cannabis, mais juste du cannabinol, molécule ne produisant aucun effet d'ivresse.

Le vapoteur aura beau téter son tuyau, jamais il ne se retrouvera dans les vapes. Au mieux, il se sentira moins stressé. Mais la ministre veille de ses grands yeux écarquillés par la stupeur d'une telle mise en danger des populations. Elle ne l'entend pas de cette oreille et brandit la menace de l'interdiction. Oui, il convient d'interdire un produit qui ressemble à de la drogue, mais qui n'est pas de la drogue ! Le principe actif de précaution se doit de combattre le principe d'incitation passive. Et combattre ces sombres instigateurs comme il convient de lutter contre la prostituée accusée d'aguicher le promeneur badaud innocent du bois de Boulogne, de la rue Blondel ou de la rue Godot de Mauroy qui se trouve toujours en ces lieux maudits grâce au malheureux hasard qui a guidé ses pas.

Bravo Marisol ! Lançons ce cri unanime d'encouragement à la bataille contre le vice et la déchéance. Il faut interdire la drogue qui n'en est pas.

Allons plus loin, interdisons la cigarette qui ne contient pas de tabac, l'instrument fétiche du vapoteur, mais aussi la cigarette au chocolat de l'enfant qui incite nos petites têtes vides à se remplir les poumons d'un air vicié et goudronneux.

Prohibons bière et pastis sans alcool qui incitent sans doute notre belle jeunesse à se corrompre dans la biture et subséquemment dans le communisme.

Proscrivons l'usage des voitures à pédales aux minots qui, parvenus à l'âge légal n'auront cesse de remplir le réservoir de leur bolide d'un diesel nauséabond producteur de particules à la finesse douloureusement nocive pour nos bronches délicates.

Mettons au clou les jouets mortifères, kalachnikovs en plastique dépourvues de munitions, pistolets à bouchon sans cartouches, et autres maquettes d'avion de chasse sans missiles pour ne pas inciter les petits garçons et les petites filles (car il ne faut pas céder à un déterminisme du genre) à zigouiller leurs semblables lorsque leur pouvoir d'achat leur permettra de s'en offrir des vrais.

Et posons-nous la question de savoir ce qu'on doit faire d'un gouvernement socialiste sans socialisme qui inciterait les populations à se diriger dans une voie à droite voire plus extrême encore.

Commenter cet article