Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jamais content !

Publié le par L'ours

N'est-ce pas un peu exagéré ? Cet engouement. Cette frénésie. « On a gagné… On est en finaleuuuh… » Bien sûr, il est question de football, ce sport de gentlemen joué par des voyous, comme disent les amateurs de rugby.

Sûr, on a gagné. Qui ça « on » ? Moi, nous, la France, quoi, France éternelle, patrie des droits de l'homme, des lieux communs et des CRS réunis. Bref, j'ai gagné. Hélas, je ne suis pas le seul. La voisine également, et les conducteurs de klaxons sur roues avec jantes alu. D'accord, nous sommes contents. Mais qu'est-ce qui peut bien pousser une quinquagénaire à peu près normale à agiter de petits drapeaux tricolores aux hampes lumineuses (authentique, ça se vend, à moins qu'elle les ait bricolées elle-même dans sa cuisine) hurler sous mes fenêtres « On est en finale » dès qu'une bagnole passe sur la nationale N181 au km 72, par ailleurs déjà suffisamment bruyante au naturel ; faire coucou en peignoir à la fenêtre, à pas d'heure et à des inconnus probablement imbibés, franchement, est-ce sérieux ? (triple zeugma, z'avez vu la figure de style ? Si ça vaut pas un passement de jambes, ça ! En fait pour les puristes, ça s'appelle un coup du chapeau.)

Hier soir, la bière et la joie n'étaient pas allemandes. On parle de revanche. On ne parle que de ça. Et à la fin ce n'est plus l'Allemagne qui gagne, tous les poncifs viennent alimenter les commentaires. Trop de commentaires. Bon on a gagné, point. Point final et on parle d'autre chose, non, jusqu'à la prochaine, ce n'est pas si long. Qu'est-ce qu'il y a besoin de ressasser ? Il y a d'autres sujets de préoccupation, même en été, non ? La loi travail est oubliée ? La démocratie qui s'effiloche (Non Gérard, je ne t'ai pas appelé). L'Europe qui débloque. Paraîtrait que si la France gagne l'Euro, la cote de Hollande remonterait, encore un truc dont j'ai du mal à comprendre les ressorts. Désolé, je suis hypermétrope et je ne vois pas le rapport.

— Oh toi, tu n'es jamais content !

— Mais si, mais si.

— Il ne joue pas !

Les blagues poilues vont commencer à poindre, et ça sent la morue jusque dans le cœur des vannes. Il va falloir prévoir des boules "Qui-c'est-y" pour Dimanche. Ne pas oublier de les ajouter sur la liste des courses, parce que dans le coin, il y a aussi des Portugais qui, comme il se doit, seront gais si d'aventure leur équipe nationale met la pâtée à la nôtre. Klaxons français, klaxons portugais… Le bruit et l'hystérie ne connaissent pas de frontières. Et ils passent tous sur la N181 aux alentours du km 72.

Mais, bon il ne faut pas bouder sa joie. Allez les Bleus, on va gagner. D'ailleurs, paraîtrait que l'issue du match se décide au 49.3.

Commenter cet article

Sophia 08/07/2016 13:20

Quel bonheur de vous lire !
Bon je fais partie de ces personnes enjouées par la victoire des bleus...
C'est bon d'oublier les sujets sérieux

L'ours 21/07/2016 10:12

Même précision que précédemment. C'est très gentil. Moi aussi je me réjouis de cet Euro, mais je ne suis pas d'une nature trop excitée. Bel été à vous.

Carlita 08/07/2016 11:56

Vivement lundi !