Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

R.I.P.

Publié le par L'ours

Finalement, cette histoire de réseaux sociaux, comme aurait dit ma grand mère, il y a à boire et à manger. Comme pour tous les médias. A boire et à manger. Du bon, du mauvais, du franchement bon et…

La star a rejoint les étoiles. Côté radio, on diffuse un concert de louanges. Jusqu'à l'écœurement. Emission après émission, de "spéciale" en rediffusion. Les fans absolus apprécient, pleurent en abondance, ont l'impression de se retrouver dans la ouate, cette sensation éprouvée mais confuse d'un manque subit et à venir. On nous sature du défunt, une dernière fois, même si cela faisait une éternité que l'on ne nous en avait pas parlé. C'est toujours préférable à l'indifférence totale. La star n'avait que des amis, des admirateurs. Pas de tache sur son costume. Et du talent, toujours inégalé. Ce sucre !

Pas refroidie, la star, sur les réseaux sociaux, connaît un autre sort. Bien sûr on retrouve les admirateurs anonymes, sincères et éplorés, et d'autres aussi. Il y a ceux qui l'ont croisée, qui ne l'ont pas connue mais qui font comme si, il y a ceux dont les larmes sèchent aussi vite que l'encre que ne verse pas leur clavier (on n'écrit plus au stylographe), il y a les spécialistes de la posture inversée ; à la louange répond l'aigreur. Et ceux-là "partagent" un article aussi nauséabond qu'inutile d'un organe de presse pipole prouvant par le menu-menu que la star avait une face cachée bien plus terne que son habit de lumière. Parfois, une injure fuse. Une polémique naît, enfle et se répand.

Et il y a ceux qui, mus par un besoin compulsif de joindre leur parole au flot de commentaires, bien que n'ayant pas une grande opinion sur le défunt, écrivent : R.I.P. Rest in peace, repose en paix. C'est court, bien envoyé et veut bien dire ce que ça veut dire. Clair et net, R.I.P. Un enterrement en trois lettres, vite fait bien fait juste avant l'apéro.

Et d'un coup, je repense à Pierre Dac.

« Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir ».

Commenter cet article