Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calamité nationale : Cecilia quitte Nicolas

Publié le par François

Que pouvait-il arriver de pire à mi-automne ? A part l'annonce de l'augmentation du prix du Beaujolais, je ne vois pas. Cécilia quitte Nicolas. Premier divorce à l'Elysée. Est-ce donc si important pour que le strictement intime devienne le feuilleton du moment ? A croire que les Français préfèrent la collection Arlequin à la Pléiade.
Nous dira-t-on pourquoi Cecilia quitte Nicolas.
Placage à retardement, commentera peut-être Bernard Laporte, prêt à planter ses crampons dans les starting blocks du gouvernement à défaut de les essuyer sur les Spring Boks. En tous cas, si l'annonce du divorce du couple dont le monsieur est président de la République (et non pas couple présidentiel, Sarkozy n'est pas Ceaucescu) est le fruit des hasards du calendrier,  voilà un fruit bien mûr, récolté à bonne date. La tension conjugale vient soulager la tension sociale. La réforme des régimes spéciaux passerait presque au deuxième plan.
Soit, c'est le jeu de la société du spectacle, mais, une question me paraît capitale pour l'avenir, notre avenir : que va devenir Nicolas ?
Nouveau célibataire, va-t-il "profiter de cette liberté retrouvée" ? A la force de l'âge, 53 ans, il constitue une proie de choix pour le démon de midi. On ne verra plus que lui dans les hauts-lieux de drague. Il va hanter les boîtes libertines et les bars de nuit. Nous risquons d'assister à un défilé de jambes soyeuses et de lèvres satinées à l'Elysée. Pour finir, il se mettra à embrasser Angela Merkel lors des visites officielles. Les huissiers se font des cheveux, Boutin a du pain sur la planche.
Ou bien, va-t-il se mettre à boire ? Lui qui détestait l'alcool. Lui qui tutoie Poutine dès la première vodka ingurgitée.
Gare au code de la force de frappe nucléaire ! La gnôle fait mauvais ménage avec l'atome en boîte.
Autre possibilité, se videra-t-il la tête dans le sport, lui qui, il y a encore quelques mois, joggait comme un demi-dieu ? Il semblait avoir abandonné la kulture physique, on ne le voyait plus parcourir nos écrans, transpirant dans son short et ses tennis, voilà où ça mène de se négliger !
A moins qu'il ne se réfugie dans le boulot, qu'il décuple sa force de travail, qu'il concocte des réformes, encore et encore, qu'il invente sans répit des mesures à prendre urgemment, qu'importe si elles sont douloureuses. Pas de repos, l'oisiveté est si cruelle à l'homme d'action. Dix fois plus de Sarko, en somme. Ce sera dix fois plus de transfuges de la gauche vers le gouvernement. Dix fois plus de passages à la télé, du jité à Vivement Dimanche. Dix fois plus de représentativité dans les matches de foot (ou autres), et les spectacles.
Le départ de Cecilia va-t-il doper la croissance ?

Commenter cet article