Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore du boulot pour Ségolène

Publié le par François

Il faut se méfier des petites phrases et des rumeurs en tout genre. Voilà à quoi sert le conditionnel chez le journaliste.
Selon le Canard enchaîné notre incomparable aurait – le conditionnel – dit à son retour du Mexique où il aurait goûté les joies des tapas de luxe chez un banquier soupçonné de rendre plus blanc que la cocaïne l'argent de la drogue : "Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits, eux ont une morale." Ce qui tendrait à faire accroire qu'il les connait bien ! Mais ce sont sans doute des ragots de ces bandits nullards du Canard.
Par ailleurs, selon Libération, Nicolas Sarkozy aurait déclaré mercredi lors d'un déjeuner avec des parlementaires que José-Luis Zapatero, le Premier ministre espagnol n'était "peut-être pas très intelligent..." Ce qui tendrait à indiquer qu'il s'y connaît dans ce domaine (l'imbécillité).
Voilà une fois de plus apportée, puisque l'Elysée a démenti cette petite marque de haute déference diplomatique à l'égard d'un voisin, que les bandits écrivaillons, pisse-copie ne méritent que crachats en hauteur et piétinements à talonnettes.
Par surcroît, tout cela va encore fournir du boulot de repentance à Ségolène Royal. Décidément, travailler plus, ce n'est plus un slogan, c'est un mode de vie. Le crédo du sarkozisme. Travailler plus... Du chapeau ?

Commenter cet article