Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Concurrence déloyale – libéralisme et esclavagisme consentant (3)

Publié le par L'ours

L'important dans la vie, c'est d'être content. Qui dit content, dit de bonne humeur. Et particulièrement avant son café du matin. On l'a bien compris au journal Trois couleurs qui recherche un ou une stagiaire (on n'est pas sexiste). Voyez cette annonce publiée sur fesse-bouc. Attention, le job est rémunéré ! Hourrah, et il y a franchement de quoi s'investir !

D'ailleurs, c'est bien aimable à Trois Couleurs de l'annoncer (la couleur), avoir bon caractère est de mise, d'autant que pour postuler à ce machin, il faut vraiment être de bonne humeur !



Stage Trois Couleurs


Poste : rédacteur web et papier

Type de contrat : stage rémunéré (380 € par mois)

Durée : minimum deux mois

Lieu : Paris (12 ème)


Le journal Trois Couleurs (mensuel culturel gratuit édité par MK2 Multimedia) recherche un(e) stagiaire à compter de la fin août 2009 pour un poste d’assistant à la rédaction web et papier (convention de stage obligatoire), pour une durée de deux à six mois. Le travail journalistique attendu est le suivant :


Sur www.mk2.com :

-Mise en ligne et rédaction de billets du blog Trois Couleurs (www.mk2.com/troiscouleurs)

-Mise à jour hebdomadaire de la homepage de mk2.com et rédaction de sa titraille

-Mise à jour des plateformes sociales de Trois Couleurs (Facebook, Daily Motion, Twitter, etc.)


Sur l’édition papier (a minima) :

-Recherche iconographique, collecte d’information, rédaction de modules, relectures

-Visionnage de films en projection presse et rédaction de critiques de films


Et plus… :

-La rédaction de Trois Couleurs n’offre aucune limite à l’implication du stagiaire dans l’élaboration du magazine. En fonction de son appétence pour les sujets traités ou proposés et de la qualité de sa rédaction, le (la) stagiaire peut être attaché(e) à des interviews, des critiques de films ou d’albums musique, BD... Le stage dispense une vision pratique et panoramique des tenants et aboutissants de la constitution d'un numéro de presse culturelle écrite.


Profil recherché :

-Très bonne maîtrise du français

-Familier des techniques rédactionnelles journalistiques de base

-Rigueur dans la relecture des papiers et la vérification de leur bonne mise en forme

-À l’image de Trois Couleurs, le (la) stagiaire doit être une éponge culturovore à dominante cinéma, également ouverte sur la musique, le théâtre, la BD, les nouvelles technologies, la blogosphère et… la cuisine

-Ne pas avoir peur d’un clavier, être familier des plateformes multimedia web les plus communes (pas besoin d’être un « nerd » accompli, une formation aux outils (simples) sera faite)

-Être de bonne humeur, même avant son café du matin


Contacts :

Dossier de candidature (CV complet + lettre de motivation + une critique d’un film au choix en 1500 signes) à faire parvenir aux deux adresses suivantes :

 

Je vous laisse le soin de chercher les contacts, on ne va pas vous mâcher le travail, tout de même.

Au cas où la feignasse de stagiaire postulant n'aurait pas bien compris, Trois Couleurs a pris soin de noter noir sur blanc les formules "a minima" et "aucune limite à l'implication du stagiaire" pour les tâches à réaliser dans l'élaboration du magazine.

Vas-y mon gars, si les mirobolants 380 euros de rémunération mensuelle ne te suffisent pas, tu pourras au moins te payer de mots.

Jeune, tu dois apprendre la vie. Dans la vie, il y a ceux qui baisent et ceux qui se font baiser. A toi de savoir qui fait quoi.

Ne soyons pas mesquin, si ça se trouve, Trois Couleurs fournissent les tickets restaurant à l'éponge culturovore convoitée, l'annonce ne le précise pas. Et s'il est déjà de bonne humeur avant son café du matin, le stagiaire pourrait éventuellement s'en dispenser, non ?

 

Commenter cet article