Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

In memoriam Canelle

Publié le par François

Dimanche, à Maplewood dans le New Jersey, une américaine, Lorraine Grossman, alors qu'elle cuisinait se sentit observée. Un être, massif, velu, à l'affût derrière la fenêtre de la cuisine ne quittait pas des yeux son manège ménager. Elle passait le café.
Il était là, elle prit peur, elle cria, il détala. Il alla se réfugier non loin de là, en hauteur, dans un arbre.

Les pompiers arrivèrent porter secours à Madame Grossman. Ils tirèrent une fléchette tranquillisante sur le voyeur, qui s'effondra quelque douze mètres plus bas dans un filet tendu pour le recevoir sans risquer de le blesser.
On le relacha dans une zone appropriée. Comme un Indien.

Cet intrus curieux, c'était un ours de quatre-vingt quinze kilos, brun de poil et plutôt gourmand.
Je jure que malgré la ressemblance, ce n'est pas moi !

D'ailleurs, chez nous, ce sont les humains qui s'introduisent sur le territoire de l'ours, l'acculent, menacent sa progéniture et l'abattent.
In memoriam Canelle.

Commenter cet article