Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dieu n'a pas d'adresse, on ne peut pas l'attaquer

Publié le par François

Mircea Pavel ne doute de rien. Ce Roumain, en délicatesse avec la justice, puisqu'il purge une peine de vingt ans d'emprisonnement pour meurtre, a porté plainte contre Dieu aux motifs que ce dernier n'a pas répondu à ses prières. Accusé pour escroquerie, abus de confiance, trafic d'influence et corruption, le grand Manitou, malgré les différents dons et prières de Mircea Pavel à son endroit, ne l'a pas "délivré du mal", comme l'Eglise tend à faire croire à ses fidèles que c'est une des prodigieuses facultés de son patron.
Dieu est-il encore un de ces hyperactifs omniprésents et omnipotents peu avare en promesses, et peu regardant sur les résultats?
Mircea Pavel a tendance à s'en convaincre et porte plainte. Les Deo gratias et autres Pater Noster n'ont eu aucun effet, et Mircea a sombré du côté du mal. Il n'y a pas de justice en ce bas monde puisque de surcroît, le parquet roumain l'a débouté, précisant que Dieu n'est pas un sujet de droit et n'a pas d'adresse.
Les SDF pourront se servir de cet argument pour faire jurisprudence lorsqu'ils seront poursuivis par la Justice. Pas d'adresse, pas de plainte.
De plus, la garde à vue du Tout-Puissant, et le port de menottes feraient mauvais genre à l'heure où Benoît XVI, permet de nouveau de le consacrer en latin. D'ailleurs, si on connait l'efficacité de la main de Dieu, on ignore tout de ses poignets.
Mircea n'a pas choisi le bon bouc émissaire à ses mauvais penchants.
Eût-il attaqué l'Eglise pour publicité mensongère, aurait-il eu plus de chance. Car si à Timisoara, lieu de la juridiction qui a été saisie et qui a débouté notre ami assassin, on a connu l'enfer, personne encore n'a pu attester de l'existence du paradis. C'est pourtant ce que nous promettent les prélats de tous poils et de toutes confessions. Avec l'efficacité qu'on sait en ces temps troublés.

Commenter cet article