Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chiennerie de vie

Publié le par L'ours

Le Parisien lâche l'info et une question se pose : qui prend qui pour quoi ?
Les radicaux de gauche, dont l'université d'été se tient à Seignosse dans les Landes sont bien embêtés, nous dit le quotidien. Bernard Tapie a décommandé sa tant espérée participation (ça leur faisait un nom connu), tant il est « inconsolable » de la mort... de son chien.
Ce grand sensible, ancien licencieur de masse, ancien directeur d'un club de foot marseillais, ancien ministre, ancien taulard, de nouveau richissime entrepreneur (par les bonnes grâces de l'Etat), a finalement un petit cœur tout tendre.
Son toutou molosse (un cane corso, un genre de grosse bête joueuse, mais impressionnante) est « mort dans [ses] bras, cet été », et Bernard ne s'en remet pas. Ou plutôt, il va prendre quelques jours de repos en Grèce pour s'en remettre.
Je ne doute pas un seul instant qu'il ait de la peine, quand on aime une bête, hein, ça fait mal au cœur quand on la perd, c'pas Mâme Michu.
Mais qu'un ancien licencieur en masse, ancien directeur d'un club de foot marseillais, ancien ministre, ancien taulard, de nouveau richissime entrepreneur, qui jadis disait ne pas avoir d'états d'âme, fournisse ce mot d'excuse à ses amis du PRG, des compagnons de route, pour ainsi dire !
A leur relatif anonymat, les membres du PRG, vont pouvoir regretter l'indifférence et le fait de compter moins qu'un chien. Belle allégorie sur le destin des nations, sur l'importance de la politique, sur la prééminence des idées, face à l'amour d'un homme pour un chien et à la confrontation avec la mort d'une bête.
Nul doute que Bernard Tapie aura en plus d'avoir décliné l'invitation de ses amis radicaux de gauche ne se préoccupera plus avant longtemps de la bonne marche de ses affaires sur Internet.
En ce moment, sur Bernardtapie.com, une vente événementielle est en cours : Arts de la table et déco. Ça tombe bien, c'est le mois de l'andouille. Le PRG a une réponse à la question du début.

Commenter cet article

Michel Mella 01/09/2010 18:10



les Radicaux sont aux abois...



L'ours 01/09/2010 18:22



;-))


Façon de dire à J.M.- Baylet : "coucouche tapis" ?