Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Donnez-moi des réponses, j'ai rien demandé encore

Publié le par L'ours

Madame est trop bonne ! Non, sans déconner, c'est chouette un bon gouvernement comme celui-ci.
Nos médias ne savent plus quoi dire, alors on titre et on glose sur l'essoufflement du mouvement, microttes sur l'inutilité du machin et du coût de la grève ! Oh qu'est-ce que ça nous a coûté, cette irresponsabilité, tout ça pour quoi ? Des millions et des millions, salauds de salariés, on a failli ne pas partir en vacances !
Et depuis quand les congés de la Toussaint donnent-ils lieu à des départs massifs en vacances chez ces pouilleux de Français ? Cherchez pas, c'est depuis cette année, depuis qu'il y a une grosse grève, dont au passage, souvenez-vous des déclarations amusées de Nick the First, plus personne ne s'aperçoit !
La réforme des retraites sera tout de même votée par les membres de notre noble parlement.
Alors, ça a servi à quoi, les blocages, les cassages, les queues aux pompes, faire un peu plus mentir les ministres concernés ? Ah la la quelle misère.
Alors dans sa grande mansuétude, notre bonne tête de Fillon propose aux syndicats qui vont se sentir tout perdus, tout nus et tout cons dans leur échec, une réflexion, une négociation subsidiaire, une obole presque. A quel propos ? Celui de l'emploi des jeunes et des « seniors », des vieux, le mien, donc !
Ah c'est beau ! C'est magnifique ! C'est généreux ! C'est gentil de s'en préoccuper.
Sans ce barouf on nous laissait crever, si je comprends bien. Pas tout à fait. Sans ce barouf et sans l'échéance de 2012 et une cote de popularité plus proche de la moquette que des poignées de portes élyséennes.
Alors le gouvernement après avoir « donné des réponses » (élément de langage, point d'orgue de la communication gouvernementale post trauma social, vous allez voir, je vous paye un carambar si je me goure) sur l'allongement de l'âge de la retraite, nos chers crânes pleins, têtes pensantes à fumer vont nous donner des réponses sur l'emploi des jeunes, celui des seniors, accessoirement sur ceux qui sont, comme mézigue en fin de droit, donc qui ne touchent plus une thune. Donc, ils vont donner des réponses « en direction » des jeunes et des seniors. Vont tellement vite, qu'on avait pas encore posé la question. C'est faramineux !
Qu'est-ce que vous foutez ? Comment on va pas crever dans les deux ans ? On commence à ressembler à la France. Tous ruinés.
Qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir imaginer comme réponse à nous donner ? « Trouvez du travail ! » ?
Vont-ils songer à instaurer des moyens coercitifs à appliquer aux entreprises pour qu'elles embauchent les plus de cinquante et les moins de vingt-huit ? Vont-ils créer des entreprises d'état, qui entre parenthèses pourraient inscrire un chiffre positif dans la colonne recettes de l'Etat, sans brader le patrimoine et sans ponctionner le contribuable, vont-ils sanctionner les entreprises qui licencient ou délocalisent ?
Tsss, tsss, tsss ! Ce n'est pas ce qui a été proposé aux syndicats, grand hurluberlu idéaliste.
Fifille a proposé « un débat ». Pas des mesures ! Au pire, on va trouver un machin spectaculaire et surtout hyper juste, parce qu'il ne faut léser personne. Un dispositif, oui, c'est bien, ça, un  dispositif.
Un dispositif de baisse de charges pour l'entreprise qui embaucherait un pépère ou un jeunot, une baisse ou une exemption de TVA, mieux, on pourrait même lui filer un petit billet... A l'entreprise, hein ! Faut pas déconner.
Et puis il va y avoir le remaniement, on pourra parler d'autre chose.

Commenter cet article