Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils voient le sexe de Jésus, Satan l'habite ?

Publié le par L'ours

Certains croyants voient Jésus partout.

Dans les plis du coussin du fauteuil du prêtre dans l'église de Cambuston à Saint-André (Ile de la Réunion), dans des dégoulinures sur la façade d'un mur à Saint-Sierck-les-bains (Moselle), sur une peau de banane en Australie, sur un morceau de pain nann, dans un chewing gum mâché, dans une poêle à frire oubliée sur le feu, sur un fer à repasser, sur une plaque de cuisson, sur les vitres embuées d'une camionette. Sur les vitres d'une chambre d'un hôpital à Orlando en Floride, sur une radio dentaire, dans un cendrier, dans les traces d'une morsure sur une barre chocolatée, sur un toast grillé, etc.

Les voies de Dieu sont impénétrables.

 

 

article_kitkat.jpg

 

fer-jesus.jpg

 

article jesusdent

 

jesus-gum.jpg

 

Jesus-bread1.jpg

 

jesusplaque.jpg

 

US-ODD-Isuzu-Jesus-58d56a58-2d0b-418d-a35c-14251d29335e.jpg

 

toby2.jpg

 

 

 

Certains autres croyants s'offusquent et furax quittent leur lieu de culte, l'église Saint Charles Borroméo à Warr Acres en Oklahoma en l'occurence, quand, admirant le crucifix, un genre de panneau peint, ils y décèlent un sexe proéminent, là où devraient s'exhiber les reliefs de l'estomac et des abdominaux du Fils du Père. Le prêtre de la paroisse explique que Janet Jaime, l'auteur de la sculpture, s'en est tenue aux règles de l'iconographie classique de l'art religieux.

 

crucifix.jpg

 

 

Certes, il ne faut pas mélanger les genres, mais certains croyants ont un problème avec le sexe. Ils le voient partout, ou bien, ils ne le voient nulle part, l'actualité s'est chargée de nous le révéler ces derniers temps.

 

 

jp2.jpg

 

 

Oui, je sais, cette dernière image, extraite du fascicule 15 du coffret "les 2000 ans du christianisme", (Bayard Press, 2000) est malhonnêtement et volontairement placée dans un contexte sulfureux, comme quoi, on peut faire dire à une image fortuite ou non ce qu'elle ne dit pas forcément.

Maquettiste de ce coffret, j'avais à l'époque signalé à la rédaction que cette photo pouvait prêter à confusion. Non, non, m'avait-on assuré.

 

 

Source des images :

http://www.la-mire.net/

http://www.20minutes.fr/article/389726/Insolite-Jesus-ses-apparitions-les-plus-espiegles.php

http://newsok.com/warr-acres-catholic-church-has-crucifix-some-say-shows-exposed-genitals-of-jesus/article/3453833

Commenter cet article

Chr.Borhen 25/04/2010 19:16



Sierck-les-Bains, cher Ours, pas Saint-Sierck-les-Bains. Remarquez, vous voyez peut-être des saints partout...


Cordialement.


(Dites, pour que mon aimable lectorat fasse connaissance avec la Bête, j'ai décidé d'afficher sur mon blog un lien pointant vers le vôtre.)



L'ours 26/04/2010 09:17



Je vois des saints partout, ce doit être le parfum des violettes. Ça me fait penser à une chanson de Pierre Perret qui m'amusait bien, enfant, qui se terminait par : "elle avait des seins partout
partout".


Merci pour la correction et le lien.



Pépites & Lambeaux 25/04/2010 12:04



Comme la devise ancienne de Paris-Match, le poids des mots, le choc des photos !