Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interdit aux chiens et aux pauvres

Publié le par L'ours

Une stupide histoire de poubelles. Le maire de Nogent-sur-Marne a pris un arrêté interdisant de fouiller les poubelles. Pourquoi fouiller les poubelles, vous direz-vous ? Mais pour y trouver le petit quelque chose d'encore assez bon pour pouvoir se nourrir, être rafistolé ou revendu, histoire de récolter quelques sous que l'on n'a pas voulu recevoir en tendant la main. D'ailleurs, tendre la main, le maire de Nogent-sur-Marne l'a également interdit sur son sol. Pauvres Go Home !!!
Fouiller les poubelles concerne essentiellement les pauvres. Et ces malotrus de pauvres n'ont de respect pour rien. Ils te fourragent les poubelles jusque dans leur tréfonds, répandant sur le trottoir les immondices que l'honorable citoyen avait rangés par couches bien ordonnées et surtout, bien contenues. En bout de course, le quartier ressemble à un quartier de pauvres. Sale, malodorant, probablement malsain. Et tout le monde le sait sans avoir à se le faire répéter, quand débute la saleté, suivent les déprédations. Comme avec la rouille, le mal ne peut qu'empirer. Manque de soin, graffitis, accumulation de détritus nouvellement ajoutés, déjections organiques humaines d'ordres divers. Les pauvres s'habituent à ce genre d'environnement, songent avec une incompréhension d'intensité quasi métaphysique les honorables citoyens.
Toujours est-il que les pauvres sont pauvres et pourrissent, par la seule proximité de leur existence, la vie des pas pauvres en général, et des riches en particulier. Mais quelle idée aussi, pour des riches, que d'avoir des pauvres à proximité !
L'idéal pour le Marnonogentais, (en réalité le gentilé est nogentais) serait de disposer de pauvres propres. Qui fouilleraient les sacs, comme un spécialiste le ferait, sans les éventrer, mais en dénouant patiemment le petit lien en plastique, et qui n'oublierait pas, sa fortune faite, ni de replacer ce qui n'est vraiment plus mangeable à l'intérieur dudit sac, ni de le renouer. C'est vrai quoi, ces poubelles ne sont pas à eux, au moins, qu'ils en prennent soin !
Le Nogentais, ou du moins son maire, ne rechigne pas à glisser une pièce dans la main du pauvre. A condition que cette main soit propre. Et si elle était gantée de blanc, alors, là...

Commenter cet article

Lo dudek 12/10/2011 16:10



Salauds de pauvres ! http://www.youtube.com/watch?v=dcGL3KDIh5s



L'ours 12/10/2011 18:45



A écouter, donc, avec attention : Romain Dudek. Par la même occasion, chercher ses clips sur le web, qui sont un régal.



Pépite 12/10/2011 15:23



Le titre de ta note me rappelle ce panneau à l'entrée d'un magasin : "Interdit aux juifs et aux coiffeurs", ce qui amenait la question chez certains ; "Pourquoi aux coiffeurs ?"
Je demande donc : "Pourquoi aux chiens ?"



L'ours 12/10/2011 18:46



Certes.