Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'eau sèche

Publié le par L'ours

Nous autres les Français, avons tout pour être heureux : l'intelligence, l'imagination, environ 400 sortes de fromages et du pinard à profusion, ce dernier point nous permettant d'affirmer que nos femmes sont les plus belles du monde et notre gouvernement compétent.
Nous avons également nombre de sources d'eau et des scientifiques obstinés.
La combinaison de l'eau et du chercheur donne d'étonnants résultats. Le second après avoir constaté que la première était liquide et mouillée s'est mis en tête de découvrir un moyen pour changer cet état de chose. Deux chercheurs français, Pascale Aussillous et David Quéré, ont en effet inventé, il y a une dizaine d'années le concept d'eau sèche.
Il fallait y penser. Cessez donc de rire bêtement, vous n'êtes pas scientifique, vous ne pouvez pas savoir !
Tandis que les compatriotes de ces éminents cerveaux ricanaient du fruit de leurs cogitations, le docteur Ben Carter de l'université de Liverpool est passé de la théorie à la pratique et a réalisé l'eau en poudre.
L'eau en poudre peut se révéler bien pratique. Au randonneur qui ne se voit pas transporter des bidons de flotte, trop lourds et trop encombrants, aux habitants des déserts, aux victimes d'abominables sécheresses. Bref à l'homme frêle et assoiffé. Une poignée d'eau en poudre dans un bol et le voilà désaltéré ! Suffit de diluer la poudre.
L'eau en poudre est en fait de l'eau enrobée par une fine pellicule de sable. Ce procédé a la vertu d'absorber mieux que ne le fait l'eau humide le dioxyde de carbone, le méthane et, autre propriété, elle augmente le potentiel énergétique du gaz naturel. Et l'augmentation du gaz, on connaît bien chez nous !
Autre intérêt de l'eau sèche exploité par le dr Ben Carter, sa faculté d'accélérer la réaction entre l'hydrogène et l'acide maléique, une saloperie qui dans d'autres conditions entre dans la compositions des détergents, réaction qui donne l'acide succinique. 
L’acide succinique, dit molécule plate-forme, sert de point de départ à différentes réactions chimiques, menant à des applications variées comme la fabrication de liquides antigels, fluides caloporteurs, de solvants, de polyesters, de plastifiants, de pigments, etc. Par ailleurs, on retrouve l'acide succinique dans le vin (il est un des six acides organiques contenu dans ce divin breuvage).
Grâce à l'eau sèche, on pourra donc faire du vin ?
Comme Jésus. Et c'est aussi tellement plus pratique de marcher sur de l'eau en poudre !
On ne se mouille pas les poils des mollets.

 

Commenter cet article