Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les belles histoires de Tonton Claude

Publié le par L'ours

« Dis tonton Claude, raconte-nous une histoire ! ». Les enfants n'en pouvaient plus de réclamer une histoire. Ils aiment tant rêver.
Tonton Claude, les observa, on voyait à son beau profil de médaille qu'il réfléchissait. Et il se lança.
Il était une fois un homme, un grand prince très gentil, très simple et très talentueux. Il ne désirait qu'une chose : faire le bonheur de son peuple, un peuple qui n'était pas très heureux ni très riche. Le roi d'alors était mou et endormait ses sujets pour mieux jouir de sa vie dorée. Ce grand prince avait des projets comme éradiquer la pauvreté dans les rues, défendre les gens maltraités, rendre le royaume fort et prospère. Lorsqu'il devint roi, il fut tellement heureux de pouvoir enrichir son peuple, maintenant qu'il avait les clés du royaume, qu'il alla faire la fête avec ses amis. Une grande et belle fête.
Des vauriens, des jaloux, de mauvaises langues le critiquèrent très méchamment et de façon tout à fait injuste, dans le seul but de faire le mal.
Puis le nouveau roi décida d'aller passer quelques jours dans un lieu de méditation pour se recueillir, et se préparer spirituellement à la lourde charge de régner. Il embarqua sur une modeste embarcation et partit se confronter à l'immensité de l'océan. Tout homme qui monte sur une coquille de noix, seul et nu, face aux éléments déchaînés se pare de vertus et prend conscience de sa faible nature d'homme. On appelle cela l'humilité.
Les méchants ont continué à médire de ce saint homme, et n'ont eu de cesse de le comparer à un roitelet grossier, agressif, menteur et incompétent. Il en eut beaucoup de peine. On l'a accusé d'être le roi des riches.
L'un d'eux a même été jusqu'à dire que le royaume était passé du Nembutal au nain brutal ! Une espèce de gros ours affreux.
Mais ils ne savent pas ce qu'il racontent, ces imbéciles, moi, je le connais bien, je travaille avec lui, je le vois chaque jour, et ce bon roi ne correspond pas du tout à ce qu'on entend. Il n'est pas m'as-tu-vu, pas vaniteux pour un sou ! Pas davantage qu'il n'est surexcité ni inculte comme le décrivent ses détracteurs.
Prenons sa vie personnelle! C'est très simple: notre roi travaille tout le temps, donc il ne fait pas la fête, rien du tout. Le week-end, il regarde un film avec sa femme, la belle reine. Quand il a un petit instant, il lit. Mais l'essentiel, c'est qu'il travaille tout le temps.
Cet après-midi, je vais passer encore la quasi totalité de l'après-midi avec lui parce que, sans cesse, il va faire des réunions, recevoir des gens, etc.
Une vraie vie monacale, toute entière tournée vers le travail. Pendant ses vacances, c'est très simple. Il va dans sa maison, il ne bouge pas.
Dans le domaine politique, il n'est absolument pas un roi des riches. La preuve : il a donné aux pauvres la possibilité de faire des heures supplémentaires pour qu'ils gagnent davantage de bas salaire, il a créé 6000 places dans des écoles moins mauvaises que les autres et il a promis que les classes destinées à préparer aux grandes écoles réservées aux riches pourraient accueillir 30% de pas riches.
Et les méchants seront bien attrapés lorsque le peuple se rendra compte qu'ils ne font que diffamer notre bon roi. Ah ! Ah !
Voilà, les enfants, elle vous plaît mon histoire ?

C'était la minute de storytelling de tonton Claude dans le journal 20minutes.

Commenter cet article