Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monuments aux salauds

Publié le par L'ours

monument.jpgJe ne vais pas me répéter. Si ? Crosse en l'air, plutôt que fleur au fusil. Toujours. Dans la mesure du possible.
Pauvre Bardamu euphorisé par les boutons dorés, les uniformes, la camaraderie, la peur de la honte de ne pas en être qui se précipite au cul du bataillon.

Cette bonne vieille honte, instillée par les marchands de canons, par leurs amis de l'église et ceux des partis politiques, et qui fait marcher les peuples et le commerce. Ajoutée à la honte, le sens du devoir, l'amour de la mère patrie, amère patrie qui pourtant ne nourrissait pas tous ses enfants de la même manière ; et puis la haine du Boche, ravisseur de notre Alsace et de notre Lorraine, qui avait porté l'humiliation à son comble à assiéger Paris quarante-quatre ans auparavant, le temps de refaire une génération de combattants, de la bonne chair à hacher menu sous les ordres de généraux étoilés, frileux, inflexibles et péremptoires. On les habille, ils se réchauffent. Dans le confort de leurs bureaux ou dans la tranquillité relative de leur QG de campagne, dans leur apparat, ils ordonnent, biffent d'un trait sévère des existences qu'ils ignorent superbement. Puis on les auréole, on les accroche à des médailles, ils deviennent quelqu'un, baptisés héros de charnier, qu'on ne s'avise pas d'attenter à leur nom, flétrir leur honneur.
Ceux qu'ils envoient au combat n'ont plus qu'un nom anonyme gravé sur un monument martial. Généraux et industriels, politiciens bellicistes n'auront que la douleur de vivre avec le lustre de leur grande victoire et l'admiration des survivants.
Aux monuments aux morts, ne devraient figurer que les noms de ceux qui ont eu le déshonneur de faire mourir des hommes, qui ont poussé les peuples à s'étriper, que l'on se souvienne de leur ignominie et des profits gigantesques et lamentables distillés par le sang qu'ils ont versé à distance. On devrait ériger des monuments aux salauds, qu'on les exècre !


 

Déjà vu,déjà lu. Sinon ces papiers relatifs à la guerre de 1914-1918 :

 

Commémoration

 

Tout arrive

 

A bout de souffle

Commenter cet article