Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scandale universel

Publié le par L'ours

C'est une escroquerie. Une volonté affichée de discrimination. Et personne pour dénoncer ce scandale.

Notre Malika a été classée quinzième au concours de Miss Univers remporté par la Mexicaine Jimena Navarrete.

Miss Univers, rien de moins. Bien sûr, se retrouver la quinzième plus belle femme de l'univers ne vous rejette pas au rang de laideron, et la supercherie ne se tient pas là, mais dans le concours lui-même. Dans l'énoncé de la compétition.

Oh le vilain anthropomorphisme. La grande présomption. L'odieux racisme. Ça sent le colonialisme décomplexé, l'exclusion facile et admise.

Qu'elle fût élue Miss Monde, je n'y aurait rien trouvé à redire, encore que toutes les ethnies, et j'y inclus les Asmats, les Mohawks et autres Tupinambas, tous plus ou moins cannibales, n'étaient pas représentées, mais de là à réduire l'Univers à notre petite planète, il y a un monde !

Après avoir inventé Dieu en se regardant, l'homme a scruté les arbres, le sol et les océans et s'est proclamé le roi de la création et déclaré supérieur aux animaux, ces machins pleins de poils, d'écailles ou encore de plumes. Aujourd'hui l'homme regarde plus loin que le ciel et découvre des étoiles, des systèmes planétaires qui ressemblent au nôtre.

Par voie de conséquence, il s'imagine sans doute avec raison que la vie existe ailleurs dans l'espace a priori infini. Et que fait-il, l'homme ? Il déclare tout de go que la plus belle, la plus adorable, la plus ébésillante (avec ou sans poils autour, je ne sais pas, je n'y suis pas allé voir) des créatures était mexicaine, uns sous-classification de l'espèce humaine.

Alors qu'à peine à 127 années lumière du Mexique, il y a peut-être plus mirobolant. Une souris croquignolette à ruiner les fabricants de Viagra, tant la joliesse tient de la perfection.

Les chercheurs de l'ESO*, l'œil rivé à leur télescope chilien (c'est à La Silla, un site perdu au milieu de nulle part, juste relié à ailleurs par une route assez déserte) ont découvert cinq exoplanètes, peut-être sept, tournant autour de leur soleil l'étoile HD 10180. Pour voir cet ensemble, munissez-vous du matériel adéquat et regardez du côté de la constellation australe de l'Hydre mâle.

Loin d'être rare, ce système fait d'une étoile et de plusieurs exoplanètes, on en a découvert une quinzaine, est peut-être celui qui compte le plus grand nombre d'exoplanètes, et surtout serait le plus « durablement stable ». Il y a là des questions de masse, de composition chimique de ces corps astraux qui font que l'ensemble tourne rond.

Nonobstant, rien n'indique que l'une de ces planètes soit habitée, et que l'ambiance soit favorable à la vie. Rien ne l'exclut non plus.

Certes, à Las Vegas, dans le Nevada, paisible bourgade où l'on élisait Miss Univers, il ne s'est présenté aucune délégation venant de la banlieue de HD 10180, pas plus que de Roms, ni de Pygmées, qui rappelons-le ne sont pas cannibales. Les absents ont toujours tort ! Il n'en demeure pas moins que ce concours est un scandale, osant prétendre élire la plus belle cagole de l'Univers.

Quoi qu'il en soit, Viva Las Vegas.

 

 

* European southern observatory

Commenter cet article