Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La France fout l'camp

Toi qui incarnait la République
Sur les timbres, c’était sympathique
De t’retourner, t’lècher l’derrière
Entre nous y avait pas d’manières
Pauvre bébé pleurant sur les phoques
Voilà que maintenant tu débloques
La Poste a perdu un client,
J’écris plus tant qu’la France fout le camp


Au pays d’la gastronomie
On aime bien les spaghettis
Le couscous et la paella
Pour becqueter on est toujours là
Mais lorsque l’on est bien repu
Les étrangers on en veut plus
L’resto a perdu un client
Je n’mange plus tant qu’la France fout le camp


J’aimais bien voir briller les ailes
Des avions là-haut dans le ciel
Ça m’donnait des envies d’voyages
Je rêvais à d’beaux paysages
Mais maint’nant qu’le ciel est tout noir
D’gens à qui on dit pas au revoir
Le ciel a perdu un client
J’baisse le nez tant qu’la France fout le camp


Sous les ponts de Paris y a la Seine
Qui coule sans crainte et sans haine
J’y trempais parfois mon bouchon
Pour y taquiner le goujon
Maint’nant y a d’nouveaux Archimède
Qui s’exercent avec Mohammed
La flotte a perdu un client
Je n’pêche plus tant qu’la France fout le camp.

Commentaires et contacts : à cette adresse