Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Sous un drapeau noir

Ils usent leur belle jeunesse
Pour s’offrir les congés payés
Et s’ils respectent bien leur laisse,
C’est parce qu’ils t’aiment, tes employés
Tu les comprends, tu les écoutes
T’arrives même à souffrir plus qu’eux
Avec tout l’pognon qu’ils te coûtent
Quand t’es patron, t’es malheureux


R’garde ton magot et tes avoirs
Qu’tu fais sur l’dos des ouvriers
Car un jour sous un drapeau noir
Ils viendront se les partager


Ils viennent trimer tôt le matin
Pour gagner cinq à six kopecks
Tu les fais bouffer dans ta main,
Tes ouvriers sont des pauvres mecs
Car ils savent que si tu les lourdes
Ils pourront se lever matin
Allez prier à g’noux à Lourdes
Pour retrouver un gagne-pain


R’garde bien ta force et ton pouvoir
Qu’tu exerces sur les ouvriers
Car un jour sous un drapeau noir
Ils viendront se les partager


Ce que tu sèmes, on le récolte
On a la misère et l’ennui
Mais un jour viendra la révolte
Pour mettre à bas ta tyrannie
Tu f’ras appel à ta milice,
A la flicaille et à l’armée
Tu sais qu’l’Etat est ton complice
Quand se lèvent les opprimés


Et c’est armés du désespoir
Qui est le bien des ouvriers
Qu’un beau jour sous un drapeau noir
On se fera assassiner

Commentaires et contacts : à cette adresse